Guilde Nuoc Mam Index du Forum
Guilde Nuoc Mam Index du Forum   »  Place publique   »  Qui sommes-nous ?   »  Présentation des Jeunes Pousses [ZEN] sur le forum officiel
 Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Page 1 sur 1    

Présentation des Jeunes Pousses [ZEN] sur le forum officiel

Auteur Message
Fig
Posté le: Ven 15 Avr - 23:33 (2016) Répondre en citant
Menoob
Hors ligne
Menoob
Inscrit le: 01 Juil 2015 Messages: 6 214 Sushivore
Classe: Iop
Points: 2 603

Salut à toi cher aventurier désireux d'en apprendre plus sur notre famille !




Peut-être nous as-tu déjà croisés ça et là lorsque tu parcourais le monde des Douze (ou devrais-je dire dix-sept !) ou as-tu déjà entendu parler de nous. En effet, cela fait maintenant 8 mois que [ZEN], notre petite communauté, a vu le jour. Nous avons certes un peu tardé avant de nous présenter mais, comme ce bon vieil énutrof disait toujours, tout vient à point à qui sait attendre !

En espérant que la suite de la lecture te sera agréable, n'hésite pas à nous faire part de ton avis !

Sans plus attendre, voici notre histoire, racontée par une charmante Sramette du nom de Eomye :



Cela fait plusieurs semaines maintenant que les habitants du sud de Frigost sont terrorisés.

Tout a commencé au début d'une soirée. Un grognement avait retenti au port de givre, il était à glacer le sang, même pour les plus téméraires. Les marins et les curieux se rendirent sur place pour voir un immense tentacule surgir de la mer. Il se posa lourdement sur un navire qui se brisa aussitôt en deux dans un craquement. Ensuite, le tentacule s'enroula autour d'un bateau à proximité, le brisant en mille morceaux. De multiples brindilles parsemèrent l'eau agitée par l'apparition de ce qui semblait être une créature des mers. L'alerte fut donnée par une sonnerie assourdissante dans toute la ville et la bête sombra en mer, l'écume au loin montrant qu'elle s'éloignait. L'eau redevint calme.

Tous étaient sous le choc. Le kralamoure géant était-il venu frapper aux portes de Frigost durant cette soirée, si calme aux premiers abords ? Mais les plus aguerris affirmèrent que le tentacule turquoise qui avait surgit au large du port de givre n'avait rien de semblable à celle du kralamoure séjournant dans la tourbière nauséabonde.

Au cours de la soirée du lendemain, ce fût le même manège. De nouveau la créature fît irruption pour causer un massacre dans le port. Cette fois les dégâts furent plus nombreux et elle tua également un matelot au passage, avant de repartir alors que le soleil se couchait. Elle ne rencontrait aucune opposition et continua au fil des jours. Les séjours en mer s'espacèrent quand on se rendit compte que des marins ne donnaient plus signe de vie après avoir pris le large. Les stocks de poiskailles commencèrent à s'amoindrir et, les champs de frostiz n'étaient pas en nombre suffisant pour nourrir toute la population frigostienne.

Il fallait agir et le Maire Cantile décida de demander de l'aide au Roi Allister, souverain du continent d'Amakna, qui envoya aussitôt des émissaires pour faire circuler l'information sur le continent qu'un monstre terrorisait les habitants de Frigost et que de valeureux guerriers étaient recherchés pour leur porter secours. Elle parvint aux oreilles des Nuoc Mam ainsi que des Fabuleux, deux groupes d'aventuriers qui n'avaient pas froid aux yeux et, c'est le même jour qu'ils arrivèrent sur le continent enneigé, mais chacun de leur côté. Le destin allait cependant les réunir pour percer le mystère du monstre des mers et plus encore... Ils se rencontrèrent pour la première fois à la taverne de Lisa Kaya et, unis par un même but, celui d'apporter leur aide aux habitants de Frigost, ils décidèrent d'agir ensemble le lendemain. (*)

Après une courte nuit de sommeil débuta leur premier combat, côte à côte. Il s'avéra alors que l'être qui séjournait dans les eaux tumultueuses n'était pas fait de chair. Les épées ne transperçaient pas les tentacules, non... Elles se fracassaient sur une matière solide. La peau de la créature ne brûlait pas sous les flèches enflammées tirées par les Crâ. Des débris de tôle et quelques boulons étaient tombés suite au combat sur les pavés du port. N'avaient-ils pas affaire à une machinerie terrifiante créée par des humains ?

- - - - - - -

Une semaine plus tard…

Ils avaient réussi à pénétrer dans la machinerie qui attaquait Frigost. Elle était étanche, aucune eau ne filtrait à l'intérieur. Ils en étaient sûrs à présent, il y avait de la vie là dedans !

Étrangement, aucun système n'avait donné l'alerte pour indiquer que des étrangers sillonnaient les couloirs. Il fallait néanmoins rester prudent et ils progressaient lentement, sur leurs gardes et prêts à découvrir ce que ce sous-marin cachait.

Soudainement, ceux qui marchaient devant s'arrêtèrent et se retournèrent vers les aventuriers qui étaient à l'arrière pour leur faire signe de ne plus faire le moindre bruit. Quelques secondes de silence pesant, et l'un des meneurs chuchota :

- Des steamers ! Nous aurions dû nous en douter !

Dans le couloir adjacent, deux disciples steamers passèrent sans les avoir vus comme ils étaient cachés dans l'ombre. Ils marchaient droit devant eux tout en discutant. Les Nuoc Mam et les Fabuleux s'apprêtaient à les suivre avant qu'ils ne s'éloignent trop, mais un petit cri étouffé se fit entendre derrière le groupe. Ils n'étaient plus seuls et chacun brandit son arme dans la direction opposé.

- On ne vous veut pas de maaal ! S'écria une voix. Nous sommes les Hell Ghost et voici les At'hom. Nous sommes dans ce sous-marin depuis deux mois ! Nous avons embarqué à Sufokia là où cette machinerie a été construite. C'est Sylargh qui a envoyé les plans pour sa construction ! On pense que celui qui dirige ce sous-marin a passé un contrat avec le Comte Harrebourg pour des raisons obscures… On a trouvé un local inutilisé où personne ne va jamais et on va de temps en temps en expédition dans la cale à vivres pour pouvoir subvenir à nos besoins. Ils pêchent tellement de poiskailles qu'ils ne se rendent surement même pas compte qu'il en manque quand on va leur en prendre...

- Alors il n'y avait pas que nos nouveaux passagers de Frigost, depuis deux mois, il y en avait d'autres qui se terraient comme des mulous dans le sous-marin ! Coupa une voix d'outre-tombe. GARDES ! EMPAREZ VOUS D'EUX ! JETEZ LES AUX CACHOTS !

- - - - - -

Ils avaient été trouvés. Et, par malchance, ce n'était pas dans une simple prison qu'ils avaient été enfermés. Les barreaux renfermaient une magie inconnue. Les sorts de désenvoûtement n'y pouvaient rien. Des gardes faisaient des rondes à heures précises. Ils étaient fait comme des rats ! At'hom, Hell Ghost, Nuoc Mam et Fabuleux se retrouvaient dans la même galère, tous ensemble. Mais l'aventure ne pouvait pas s'arrêter ici aussi bêtement ! Tandis que quelques uns chuchotaient des idées de plans pour s'échapper, d'autres, le dos appuyé contre un mur restaient silencieux, mais on pouvait deviner à leurs sourcils froncés qu'ils se creusaient la tête eux aussi. Finalement, tous gardèrent le silence, certains soupirèrent, pas très heureux d'être dans cette galère.

- Vous n'avez pas été très malin sur ce coup là...

Qui donc avait parlé ? Les têtes se tournèrent vers le garde qui les surveillaient, qui avait apparemment décidé de leur faire la causette. L'un des prisonniers disciple de Sacrieur, s'énerva.

- Toi ! Si je sors d'ici, je donne pas cher de ta peau ! cria t-il tout en lançant un sort d'attirance pour tenter de faire approcher le garde de la grille. Mais le sort se dissipa avant de traverser les barreaux.

- Calme toi… ricana le gardien. Puis il parla soudainement plus bas : J'espère que vous êtes reposé. Je fais partie de la guilde Aucune Peine et on va vous sortir d'ici si vous acceptez de nous aider…

Il se tait ; laisse le temps aux prisonniers pour enregistrer cette première information.

- Officieusement, nous ne sommes pas du côté de ceux qui attaquent Frigost. On a seulement infiltré leurs rangs quand l'occasion s'est présentée. Ils leur fallait bien des sous-fifres pour faire les besognes ingrates là-dedans. Avec vous, on sera assez nombreux pour prendre le contrôle de ce sous-marin et le mettre hors de danger pour les personnes extérieures. Alors c'est OK ? Vous êtes partants ?

- Comme si on avait le choix… Grogna le sacrieur.

- - - - - - -

C'était le moment. Aucune Peine avait attendu le moment propice pour libérer les aventuriers en détruisant le générateur qui contrôlait la magie de la prison, les gardant ainsi prisonniers. Puis ils avaient mené le groupe discrètement au centre du sous-marin, après être passés dans une salle où toutes leurs armes avaient été entreposées lorsqu'ils avaient été capturés. Des cris ne tardèrent pas à fuser de la part de leurs ennemis.

- Des traîtres ! DES TRAITRES ÉTAIENT PARMI NOUS !

L'effet de surprise était là, les ennemis n'étaient pas prêts pour un combat au sein même de leur propre machine de guerre. Le combat fît rage, des traits de magie volaient au-dessus des têtes, des boucliers se matérialisèrent pour protéger ceux qui foncèrent droit sur l'ennemi. Les attaquants arrivèrent à détruire un générateur qui créait la magie protectrice de la coque du sous-marin. Puis, un grand BOUM se fit entendre dont la plupart ne tinrent pas compte. Jusqu'au moment où…

Ploc. Ploc. Platch. Ploc. Platch.

Leurs pieds pataugeaient dans la flotte. Un roublard fit un petit sourire mi-gêné, mi-désolé en direction des aventuriers.

- Oops, ma bombe a fait un petit trou dans le mur…

Certains levèrent les yeux au ciel en regardant l'énorme trou dans la tôle du sous-marin. D'autres étaient encore occupés à achever les quelques ennemis restants. Il fallait sortir de là avant de finir noyés, ils avaient déjà de l'eau glacée jusqu'au niveau de la taille. Voir jusqu'au cou pour les Eniripsas, Xélors et Enutrofs ! La voie était libre et ceux qui excellaient à la nage entourèrent ceux qui étaient moins bons et ils formèrent un groupe pour remonter à la surface, tous ensemble.

Chacun prit une grande inspiration une fois l'air frais de l'extérieur atteint. Ils pouvaient voir sous la mer la carcasse du sous-marin qu'ils venaient d'abattre mais ils n'étaient pas sortis d'affaire pour autant, ignorant où ils se trouvaient exactement en mer et certains commençaient à avoir le corps frigorifié. Un Osamodas eut alors la bonne idée d'invoquer un dragonnet rouge qui cracha des flammes tout proche d'eux pour les réchauffer. Et par chance, ils aperçurent peu après un bateau qui venait à leur rencontre, probablement venus pour les sauver. Ah, les marins Frigostiens envoyaient du renfort ! C'est pas trop tôt, s'écrièrent quelques uns des aventuriers. Ils pouvaient sentir leurs bras et leurs jambes s'engourdir et n'auraient pas tenu longtemps ainsi, nageant dans le froid. La mer étaient réputée pour être glacée et, déjà, certains éternuaient.

Mais revenons à ce bateau qui s'approchait d'eux. La coque du navire se trouvait tout près. Mais…

- Oh... Des petits naufragés ! Se moqua le capitaine. REPÊCHEZ LES ! Ils doivent bien valoir leur pesant d'or !

Apparemment, ces marins-là n'étaient pas très amicaux. Nos aventuriers levèrent les yeux au ciel vers le drapeau qui flottait avec fracas dans les airs. Un fond noir, un crâne blanc… Des pirates ! Il avait fallu qu'ils tombent sur des pirates !

Certains tentèrent vainement de fuir à la nage dans la direction opposée sous le regard hilare des pirates qui les repêchèrent un par un. Ils attachèrent ensuite les plus forts d'entre eux au grand mât pour les surveiller tandis que le reste du groupe finit dans la cale du navire.

Des jours passèrent… Le temps commençait à être long, même pour les Xelors. Personne ne savait où ils étaient amenés. Et puis, ceux installés dans les cales finirent par entendre des bruits de pas précipités au dessus de leurs têtes. Ils entendaient aussi des bruits de lames. Ils en déduisirent que des combats avaient lieu sur le pont.

- Punaise, mais il y a du raffut là haut ! Les autres se sont échappés ? Il y a une mutinerie ?

Un bruit de chute se fit entendre dans les escaliers et un pirate tomba raide mort sous le nez des prisonniers. Un cliquetis et un Sram qu'ils ne connaissaient pas ouvrit les grilles plus vite que son ombre pour les sortir de là.

- Vous voilà sauvés ! On a fait le ménage sur ce maudit rafiot, moi et les autres Heaven of Hell ! On poursuit ces pirates depuis des lustres mais ils nous avaient semés dans le cap de désespérance ! Des camarades à vous vous attendent sur le pont et on a même de la bière pour fêter cette victoire !

C'est ainsi que, depuis ce fameux jour où leur victoire sonnait dans toutes les ruelles de Frigost, nos 6 confréries décidèrent qu'après tout ce qu'ils avaient traversé ensemble et les liens qui s'étaient tissés au fil du temps, ils ne se quitteraient plus ! Un pour tous et tous pour un !



Mais revenons un bref instant où tout a commencé, le soir du 13 Fraouctor 645. (*) Les représentants des Fabuleux et des Nuoc Mam étaient ce soir-là réunis dans un lieu de la plus haute importance afin de trouver un nom qui serait l'emblème de leur fraternité. Ils ne se connaissaient qu'un peu après avoir discuté à la taverne mais s'appréciaient déjà. Et puis, dès le lendemain, ils auraient à combattre côte à côte, pour le meilleur et pour le pire. Sans imaginer qu'ils seraient plus tard rejoints par d'autres amis partageant leurs idéaux, ils s'attelaient ardemment à la tâche.



Trouver un nom n'était cependant pas chose facile ! Pas mal de propositions fusèrent et c'est avec beaucoup d'humour qu'ils se penchèrent sur la question. Quand soudain...



Jackpot ! Ils avaient encore beaucoup de chemin à parcourir et étaient tout deux novices dans l'art de mener une guilde, c'est pourquoi ce nom leur correspondait parfaitement !

Il ne restait plus qu'à trouver un acronyme ainsi qu'un blason. Pour le tag, le débat tournait autour de [FUN] et de [ZEN] car ils résonnaient bien avec la mentalité de nos amis. Le blason, quant à lui, ne tarda pas à s'imposer : un doux mélange rappelant le blason des deux guildes mais avec des pétales asymétriques évoquant une certaine créativité, un esprit qui n'est pas figé.



Le cocktail était parfait et l'ambiance au rendez-vous ! Par delà les personnages, ce sont des amitiés réelles qui se sont créées au fil du temps.

Ainsi s'achève l'histoire de notre fabuleuse alliance.


Merci à Rosa pour ce superbe dessin


Passons maintenant à notre description :

Nous sommes une bande d'amis qui apprécions passer du bon temps ensemble sur notre jeu préféré. Nous nous donnons régulièrement rendez-vous afin de passer une petite soirée entre amis. Parfois, c'est la soif de nouveaux challenges ou simplement l'envie de s'entraider qui nous réunit.

Curieux de voir nos photos de vacances ? C'est par ici !

Si tu estimes partager nos valeurs, n'hésite pas à venir discuter avec nous en jeu ou via notre forum. Nous sommes avant tout des personnes matures qui apprécient les nouvelles rencontres !

Voici le récapitulatif des sites et forums de nos alliés :
  • Le forum de Nuoc Mam, avec une section réservée à l'alliance ainsi qu'à son recrutement,
  • Le site des Fabuleux,
  • Homepage des différents sites d'aide créés par les fabuleux,
  • Le forum des Heaven of Hell.

Nous disposons également d'un serveur vocal pour ceux qui préfèrent utiliser cette voie de communication. Il est fort actif en cette période ; n'hésite pas à nous en demander l'accès !

C'en est fini pour cette présentation ! Que la fête commence !



Dernière édition par Fig le Lun 25 Avr - 14:52 (2016); édité 10 fois

_________________
Publicité
Posté le: Ven 15 Avr - 23:33 (2016)
PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Page 1 sur 1    
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 22:43 (2017)